Mes derniers livres lus

Une nouvelle édition de mes derniers livres lus. Une sélection hyper orientée polars avec un petit dernier beaucoup plus funky. A vos lectures !

Harlan Coben – Sans laisser d’adresse

harlan_coben

Un appel désespéré de Terese, une ancienne maîtresse, et Myron Bolitar se retrouve à déambuler dans les rues de Paris pour tenter de comprendre l’inenvisageable: la disparition de Terese des années plus tôt, le drame de la perte de son enfant et aujourd’hui le meurtre de son mari dont elle est accusée.
Myron se retrouve alors mêlé à une sombre histoire mettant à nu des secrets de famille longtemps cachés….Entre Paris, Londres et les États-Unis, il traque la vérité, aidé par ses amis de toujours, Esperanza et Win. Il n’hésitera pas à payer le prix fort et mettre sa vie en danger pour secourir Terese, et lui permettre de retrouver sa fille.


Harlan Coben – Remède mortel

9782266226189

Une clinique new-yorkaise hautement sécurisée. Un médecin qui se suicide. Des patients sauvagement assassinés. Coïncidences ? Complot ? Et si l’annonce prochaine d’une extraordinaire découverte médicale avait déclenché cette vague meurtrière ? Sara Lowell, jeune journaliste très en vue, mène l’enquête. Mais ses révélations pourraient bien faire d’elle la prochaine victime d’un mystérieux serial killer… Guerre des lobbies pharmaceutiques, machination politique, pression des médias, mensonges… Au coeur d’un débat toujours aussi brûlant, un thriller angoissant et terriblement réaliste par celui qui allait devenir le maître de vos nuits blanches.

Harlan Coben – Temps mort

9782266185288

Jouer les gardes du corps pour Brenda Slaughter, jeune espoir du basket féminin menacée par des coups de fils anonymes? Pas vraiment le genre de Myron Bolitar, ex-agent du FBI. Sauf circonstances particulières : à vingt ans d’intervalle, Brenda a vu Anita, sa mère et son père – ancien mentor de Myron -, se volatiliser mystérieusement. A l’époque de sa disparition, Anita travaillait pour la puissante dynastie Bradford. Le début d’une piste… Mais à l’heure où l’un des fils Bradford se présente au poste de gouverneur, personne ne semble vouloir sepencher sur la question. Sauf Myron…

Un petit bilan général pour ces trois livres que j’ai lu en seulement quelques jours. J’ai découvert cet auteur il y a un peu plus d’un an et OUAHH j’en suis absolument fan. Les intrigues sont bien tournées et surtout hyper originales. Des histoires typiquement américaines autour de basket. On suit deux personnages principaux Myron Bolitar avec ses acolytes WU et Esperanza et Sara Lowell. Tout au long des livres on les voit évoluer dans leur vie professionnelle et personnelle. Les livres se suivent mais on peut encore une fois les lire dans le désordre car de grands détails sont glissés tout le long des livres.

Les histoires sont sanglantes mais pourtant toujours remplis d’émotion et il m’est arrivée de pleurer. De belles histoires d’amitié et d’amour se sont glissées dans tous les livres et si je devais en choisir parmi ces trois ça serait Remède mortel. Je vous laisse les découvrir ! 🙂

Mickael Connelly – La glace noire

Michael-Connelly-La-Glace-Noire

La veille de Noël, l’inspecteur Moore est trouvé sans vie dans un motel de Los Angeles. Arrivé sur les lieux, son collègue Harry Bosch se fait virer par ses patrons : c’est un suicide, point final. Furieux, Bosch enquête en douce et comprend que Moore était lié à un trafic de black ice, une drogue nouvelle qui fait des ravages en Californie. Plus troublant, dans la voiture de Moore il découvre un mot qui lui est clairement destiné. Entre les deux hommes, un étrange dialogue se noue, d’outre-tombe au début, jusqu’au jour où on décèle une mouche dans le corps d’un travailleur mexicain jeté à la décharge publique…

Cet auteur est un de mes préférés. Les intrigues sont vraiment bien tournées et l’attitude un peu borderline de l’inspecteur Bosch est vraiment bien ficelée. Encore une fois il va à l’encontre de ses supérieurs et cela tourne toujours à son avantage. Il n’hésite jamais à se faire en danger et à tout faire pour faire triompher la vérité. Il faut savoir qu’il évolue principalement en solo et c’est donc un des seuls personnages récurrents.

Comme pour Harlan Coben, Mickael Connelly fait vivre cet inspecteur de livres en livres, aussi c’est mieux si on arrive à les lire dans l’ordre pour pouvoir suivre l’évolution de la vie personnelle et professionnelle du personnage principal. Cependant, dans chaque livre de gros détails plantent bien le contexte. Les livres de cet auteur sont durs et ne sont pas avares de détails sanglants. Attention âmes sensibles s’abstenir!

Frédéric Mars – Non stop

cvt_Non-Stop_2153.jpeg

9 septembre 2012, Manhattan. Un homme ordinaire reçoit une enveloppe anonyme et se met à marcher en direction du métro. À peine s’est-il arrêté sur le quai de la station qu’il explose, semant la mort autour de lui. Très vite, les mises en marche et explosions de ce genre se multiplient à une allure folle. Sam Pollack et Liz Mc Geary, les deux agents chargés de l’enquête, doivent admettre qu’ils sont confrontés à une attaque terroriste d’une envergure inouïe. Une attaque non revendiquée et d’autant plus difficile à contrer qu’elle transforme des innocents en bombes humaines, faisant d’eux les agents de ce scénario apocalyptique. Tous se sont vu implanter un pacemaker piégé dans les deux dernières années. Tous reçoivent ces fameuses enveloppes kraft et se mettent à marcher. S’ils s’arrêtent, la charge explosive se déclenche, où qu’ils soient. Quels que soient leur âge et leur couleur de peau. Grace, la propre fille de Sam Pollack, est concernée. Concerné aussi, un certain Stanley Cooper, président sortant des États-Unis, qui a caché à l’électorat son insuffisance cardiaque pour accéder au pouvoir… La cavale sans fin de ceux qu’on appelle les Death Walkers, les marcheurs de la mort, ne fait que commencer.

En discutant avec mon frère, ce midi, je me suis rendue compte que ce scénario était repris dans la série Homeland. Pas grande fan de ce genre de séries américaines, je pensais que ce livre s’apparentait plutôt à Walking Dead (ils le mentionnent plusieurs fois dans le livre) mais apparemment non! Bref, ce livre est très bien écrit avec un maximum de suspense et une magnifique histoire d’un père et de sa fille. J’ai ri, j’ai pleuré, j’ai été en colère, émue… Je suis passée par toutes les émotions possibles et cela faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivée. Je me suis régalée malgré la gravité et la réalité du scénario. Ce qui fait par contre peur, c’est l’incapacité totale du gouvernement américain mais de tous les gouvernements je pense, à régler rapidement cette crise infernale. Le dénouement est assez compliqué à comprendre et j’ai été obligé de faire quelques recherches. C’est seulement du à mon incompétence en matière de géo politique! 😀

J’ai déjà noté d’autres titres (l’amour est une femme, son parfum, le manuel du serial killer) de cet auteur qui m’ont l’air tous aussi glauques les uns que les autres mais que voulez vous j’aime les policiers, les polars et les thrillers alors quand j’en découvre un nouveau je suis contente 😀

Meg Cabot – Happy end

41GcZdec81L._SX195_.jpg

Le grand jour est enfin arrivé : Heather Wells et le beau détective, Cooper, se marient ! Entre les essais de robe de mariée, la rédaction de ses voeux et une nouvelle rentrée à Fisher Hall, Heather n’a pas une minute à elle !

D’autant que le Prince Rashid, héritier du royaume de Qalif, compte cette année parmi les élèves de l’Université de New York….et sa présence ne passe pas inaperçue ! Au milieu de toute cette agitation, Fisher Hall est à nouveau le théâtre d’un drame : Jasmine, une surveillante fraîchement recrutée, est retrouvée morte dans sa chambre…

Les préparatifs du mariage d’Heather vont devoir attendre !

Un vrai livre de filles, super cool sans prise de tête? Hé bien non ! Quand même pourquoi s’éloigner du domaine que l’on apprécie. Du coup, c’est une sorte d’enquête que mène Heather tout au long du livre. Une histoire facile à lire avec un dénouement complètement imprévisible. En faisant mes petites recherches, je me suis rendue compte que c’était la suite d’une série consacrée à Heather Wells (Tome I : Une irrésistible envie de sucré, Tome II: Une irrésistible envie d’aimer, Tome III: Une irrésistible envie de dire oui, Tome IV: Ready to Rock) . Il me semble en avoir lu quelques uns mais aucun souvenir. Ca me fait souvent ça 😀 !! Donc si vous voulez lire du Meg Cabot essayez de commencer par le début pour bien comprendre. Si par hasard vous tombez malgré tout sur celui la n’hésitez pas, on comprend tout à fait le contexte. J’adore le personnage d’Heather Wells, tellement typiquement américain ! 😉

Et vous vos livres du moment?

Blablatement votre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s